DIY, Lifestyle

Des fruits et légumes à faire pousser chez soi !

Vous n’avez pas besoin d’un grand jardin pour faire du jardinage, si cela vous titille de faire pousser quelques légumes ou fruits !

La multiplication végétative

C’est quoi cette multiplication végétative?

La multiplication végétative désigne la capacité de certains fruits et légumes à repousser tout seuls à partir de leurs restes, avec ou sans terre. Rien ne se perd et tout se transforme !!! Lorsque vous consommez vos légumes, recyclez leurs restes pour en faire pousser de nouveaux.

Certains fruits et légumes se multiplient sans passer par les graines. La reproduction asexuée est alors assurée à partir d’un simple fragment : stolon, tubercule, rhizome, drageon, tige, etc…

Que vous viviez en appartement ou en maison, en ville ou à la campagne : cette technique permet de cultiver n’importe où !!

En plus, pas besoin de vous en occuper constamment : ils poussent tout seuls !!

Donc pour réussir une multiplication végétative, il faut juste suivre quelques étapes.

Préparez simplement un petit bol avec de l’eau, ainsi qu’un peu de terreau.

Simple, pratique et économique, voici quelques idées de fruits ou de légumes à cultiver à l’infini !

J’ai testé ou je teste de faire pousser fruits et légumes !

  • L’ananas

On l’a testé avec mes collègues à mon ancien travail ! Une patiente nous avait offert un ananas, on a décidé de tenter de le faire repousser ! Jusque l’an dernier, en suivant les étapes, nous étions arrivés à le mettre en terre, et même s’il n’était pas le plus épanoui des ananas, il a tenu le coup !

multiplication végétative

Pour une bonne repousse, choisissez un ananas ni trop mûr ou ni trop jaune avec des feuilles vertes et pas trop sèches.

Conservez le haut du fruit avec ses feuilles bien vertes et placez la queue de l’ananas dans un bol d’eau. Exposez le bol à la lumière.

Au bout d’un mois, de nouvelles petites feuilles vont alors apparaître au centre, en même temps que des racines.

Plantez alors votre plant d’ananas dans un pot en prenant soin de retirer les feuilles mortes. À mesure que l’ananas grandit, replantez-le dans un pot plus grand.


  • La carotte

mde

 

Ce sont les fanes de carotte que l’on peut multiplier à partir du bout supérieur de la carotte. Placez les extrémités des carottes dans un récipient avec un fond d’eau. Exposez-le au soleil et changez l’eau régulièrement pour éviter qu’elle moisisse. Après quelques jours, de nouvelles fanes vont commencer à sortir. Vous pouvez choisir de les mettre en terre, avec leurs nouvelles racines, ou de les conserver dans l’eau (en changeant l’eau régulièrement). De la même façon, vous pouvez le faire avec les fanes de betteraves et de navets !

Mon expérience s’est soldée par un échec et une carotte moisie ! Mais j’ai tout de même obtenue de belles fanes que mon cochon d’inde a mangé en 5 secondes !! Ça en valait le coup !


  •  Le fenouil

multiplication végétative2

Pour donner une seconde vie à votre fenouil, conservez le cœur du bulbe et placez-le dans un peu d’eau, au soleil.

Il faudra attendre quelques jours pour voir apparaître de petites pousses sur le côté du bulbe. Ce sont de nouveaux fenouils qui se développent.

Malgré mes efforts, comme vous le constatez sur la photo, le fenouil a moisi ! Même Maggie n’en a pas profité !


  • Le poireau

dav

Le poireau a également une multiplication végétative très rapide mais vous ne récolterez que les verts du poireau.

Gardez la base de vos poireaux et plongez-la dans de l’eau, avec les petits filaments vers le bas. Changez l’eau régulièrement et lavez les racines une fois par semaine.

Une fois le poireau arrivé à maturité, vous aurez des feuilles vertes que vous pourrez manger.

Je suis en cours de test ! Il a l’air d’arriver !


  • L’endive

dav

Ne jetez plus le trognon de vos endives. La multiplication végétative de l’endive s’opère grâce à celui-ci. En gardant le cœur un peu dur, vous pourrez en faire repousser une autre.

Gardez 3 cm environ. Placez le cœur dans un bol d’eau en l’immergeant à sa moitié, et dans un endroit ensoleillé.

Patientez quelques jours en rajoutant de l’eau si vous observez que le niveau baisse. Vous verrez apparaître des nouvelles feuilles, que vous pourrez manger.

  • L’avocat

Celui là, c’est peut être un des plus connus à faire repousser ! Piquez l’avocat avec des cure-dents et mettez-le dans un verre d’eau. Seulement ses fesses doivent tremper dans de l’eau bien propre !

Au bout de quelques semaines, des racines vont pousser, et une tige également ! Ce sera le moment pour le mettre en terre !

Vous avez déjà vu que j’ai tenté de faire pousser des avocats dans DIY boîtes de conserve ! mais après la mise en terre, il a stoppé sa croissance, il était mieux les fesses dans l’eau apparemment !

Il a fini par pourrir 😦

diy

 

 

Mes prochains tests de multiplication végétative

  • L’oignon

En l’espace d’une semaine, vous pouvez refaire pousser un oignon blanc complet à partir d’un autre bulbe ! Consommez la partie haute de l’oignon et laissez 3 cm d’oignon en bas en conservant bien les racines. Placez ce morceau de bulbe dans un verre avec un peu d’eau. En quelques jours seulement, vous aurez de nouveaux oignons blancs. Vous pouvez également placer dans l’eau l’oignon en entier si un germe est présent.


  • L’ail

Choisissez une tête d’ail, pas forcément germée, et séparez les gousses. Puis plantez-les légèrement espacées dans un pot ou une jardinière, avec le bout pointu vers le haut, à 2,5 cm de profondeur. Rajoutez du terreau par-dessus et arrosez 1 fois par semaine. Exposez le pot au soleil.

Coupez les tiges quand elles font environ 10 cm de haut, en laissant 3 cm afin qu’elles puissent repousser. Puis lorsque les tiges commencent à se dessécher et brunir, déterrez les gousses : elles se seront transformées en nouvelles têtes d’ail.


  •  Les pommes de terre et patates douces
multiplication végétative

Vous pouvez également les faire repousser à partir d’un morceau ou d’un germe.

Prenez un morceau de pomme de terre et nettoyez-le bien. Insérez un cure-dent de chaque côté, pour maintenir une partie hors de l’eau comme les avocats. Puis, placez-le dans l’eau. Les racines vont se développer dans l’eau et les feuilles vont pousser au-dessus.

Séchez bien le morceau de pomme de terre et plantez-le dans votre jardin ou dans une tour à pomme de terre, si vous avez un petit espace.

Je vous tiens au courant de mes prochains tests !

Source

Publicités

7 réflexions au sujet de “Des fruits et légumes à faire pousser chez soi !”

  1. Excellent! Je vais tester à l’instant avec une salade. Mais le curcuma m’a donné l’idée de tester avec le gingembre, merciiiii ! J’en mets un peu partout je dois dire donc ce serais top 👌😁.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s